Cliquez sur une question pour afficher la réponse correspondante.

> Existe-t-il des articles écrits par les thérapeutes?

Oui.  Vous pouvez lire ces articles en cliquant sur « Articles » dans le menu sur la gauche de votre écran.
Brigitte Chavas est auteure de :

> Où puis-je trouver des renseignements sur les différents types de séminaires proposés par Souffle & Thérapie?

Vous trouverez des précisions sur les différents types de séminaires en cliquant sur « Séminaires » dans le menu en haut de votre écran.

> Combien coûtent les séminaires?

Les tarifs sont disponibles en cliquant sur « Tarifs » dans le menu sur la gauche de votre écran.

> Qui sont les thérapeutes animant les séminaires?

Tous les séminaires sont animés par au minimum deux thérapeutes.  Vous trouverez plus de précisions les concernant en cliquant sur « thérapeutes« dans le menu en haut de votre écran.

> Comment doit-on faire pour s'inscrire aux séminaires?

Vous devez utiliser le bulletin d’inscription pour vous inscrire. Plus de détails peuvent être trouvés en cliquant sur « Inscription » dans le menu en haut de votre écran.

> Qu'est-ce que l'Animathérapie?

L’Animathérapie associe le travail sur le souffle, l’expression en créativité, une approche spécifique de l’écoute du corps et de l’énergie et le développement d’un état d’être, défini par la qualité de présence et l’ouverture d’une conscience élargie que nous appelons « conscience-présence ».

Elle considère la recherche de sens et l’aspiration à une dimension spirituelle comme des besoins spécifiques et essentiels de l’être humain et fait ainsi partie des Thérapie transpersonnelles.

Les différentes techniques de transe comme les expériences de souffle avec l’hyperventilation – associée à des musiques évocatrices et à un travail sur le corps – permettent d’activer le pouvoir de guérison des états de conscience élargis. Elles donnent accès aux couches profondes de l’être et peuvent ouvrir sur des expériences très diverses : expériences biographiques (en lien avec notre histoire personnelle), périnatales (attachées à la naissance), transpersonnelles (qui dépassent l’ego) et beaucoup d’autres (expériences corporelles, énergétiques, émotionnelles…).

Les techniques d’expression artistique et le travail en groupe avec différents outils (issus de la gestalt, des thérapies psycho-corporelles et énergétiques, des chamanismes…) favorisent l’évolution, l’entracinement, l’enracinement et l’intégration de ces expériences profondes et proposent d’autres accès à soi, à l’autre, à la conscience.

> Que sont les séminaires Aquanima ?

Aquanima est un séminaire mis au point par Bernadette Blin et Francis Lery basé sur des techniques de souffle en eau à 37°.

Dans l’expérience en eau chaude, les personnes travaillent par trois. L’un « respire » et les deux autres accompagnent. L’expérience commence allongé sur l’eau, le corps soutenu par des boudins. Dans l’eau chaude, l’expérience peut être vraiment différente, un peu comme un retour aux sources, une plongée dans les profondeurs de l’être, à la fois possibilité de régression vers des étapes très archaïques mais aussi accès à une expérience de liberté extraordinaire, de transcendance et d’extase. Et au-delà de cette expérience, ce séminaire a déjà permis à de nombreuses personnes de se réconcilier avec l’élément eau.

> Qu'est-ce que l'hyperventilation ?

L’hyperventilation est obtenue par une respiration amplifiée et accélérée. Comme d’autres pratiques de souffle, cette technique est loin d’être nouvelle dans l’histoire humaine ; de nombreuses pratiques traditionnelles l’ont proposée depuis sans doute des millénaires. On la trouve dans certaines voies chamaniques et dans des voies spirituelles, le soufisme, le bouddhisme, le yoga. Le Pranayama, par exemple, est l’antique science indienne de la respiration. A partir du milieu du vingtième siècle, dans le mouvement humaniste, sont apparues de nombreuses pratiques ou techniques thérapeutiques qui utilisent le souffle, chacune avec une spécificité précise, ainsi le Rebirth (ou Rebirthing) créé par Léonard Orr et la Respiration Holotropique de Stanislav Grof.

> Qu'est-ce que la Respiration Holotropique ?

La Respiration Holotropique est une des techniques du souffle, elle utilise l’hyperventilation, c’est-à-dire une respiration amplifiée et accélérée. L’hyperventilation, comme d’autres pratiques de souffle, est loin d’être nouvelle dans l’histoire humaine, de nombreuses pratiques traditionnelles l’ont proposée depuis sans doute des millénaires. On la trouve dans certaines voies chamaniques et dans des voies spirituelles, le soufisme, le bouddhisme, le yoga. Le Pranayama par exemple est l’antique science indienne de la respiration. A partir du milieu du vingtième siècle, dans le mouvement humaniste, sont apparues de nombreuses pratiques ou techniques thérapeutiques qui utilisent le souffle, chacune avec une spécificité précise, ainsi le Rebirth (ou Rebirthing) créé par Léonard Orr et la Respiration Holotropique de Stanislav Grof. Holotropique signifie “orienté vers la totalité” ou “se déplaçant vers le tout”, du grec holos, “tout”, et trepein, “se déplaçant vers ou dans la direction de quelque chose”. La Gestalt-Thérapie apparaît dans la même mouvance des nouvelles thérapies de l’époque.

La Respiration Holotropique a par rapport au Rebirth plusieurs particularités. D’abord, les expériences sont très longues, elles durent en moyenne trois à quatre heures. Ensuite c’est une technique qui se pratique toujours en groupe. Enfin la façon d’hyperventiler est tout à fait libre, sans technique particulière et elle sert simplement de tremplin pour ouvrir l’expérience, contrairement au Rebirth qui met l’accent sur le souffle comme guide de toute l’expérience. Et cette hyperventilation est systématiquement soutenue par des musiques. Quatre phases musicales préparées spécialement et composées de morceaux spécifiques accompagnent le changement d’état de conscience qu’elle induit, puis soutiennent l’expérience jusqu’au bout. L’expérience se vit en général dans le cadre d’un week-end au moins et elle a lieu en duos. Une personne fait son expérience pendant que la deuxième l’accompagne et dans un deuxième temps, on échange les places. Celui qui « respirait » accompagne et l’autre « respire ».

Allongé sur un matelas, les yeux fermés ou bandés s’il le souhaite, le respirant se détend, accompagné par l’induction du praticien. Puis, sans technique précise, il amplifie et accélère sa respiration toujours guidé par la voix du praticien. L’accompagnant est présent près de lui et le restera jusqu’au bout de l’expérience. Dès que l’induction est terminée, la musique commence. L’hyperventilation entraîne généralement des sensations corporelles assez rapidement à partir desquelles s’ouvrent des expériences qui peuvent être très variées. Dans le cadre d’une même respiration, plusieurs types d’expériences peuvent être vécus au vu de la longueur du “voyage”.

La technique demande d’accueillir ce qui émerge, quoi que ce soit. Images, sensations, émotions, mouvements, sons …. D’une expérience à l’autre, même chez la même personne, rien n’est prévisible. Ni le respirant, ni le praticien n’orientent volontairement l’expérience. A la demande du respirant, ou sur la proposition du praticien ou de l’accompagnant, une présence plus proche ou un travail sur le corps peuvent aider le respirant dans son processus. A la fin de l’expérience qui se prépare graduellement, et avant que de parler de son vécu, le respirant est invité à un exercice de dessin (le mandala), qui lui permet de représenter son “voyage” directement par les couleurs et les images. Enfin, un temps d’échange verbal et de travail en groupe favorise l’intégration de la “respiration”.

> Qu'est ce que la Thérapie transpersonnelle ?

Les thérapies transpersonnelles se caractérisent par la prise en compte de la dimension spirituelle de l’être humain et de sa quête de l’essentiel. Elles intégrent les apports des psychanalyses et des thérapies humanistes : les modèles de l’inconscient, l’importance de l’archaïque, la place du corps et de l’émotion, …

L’anthropologie des thérapies transpersonnelles est une anthropologie de la conscience comme toutes les autres thérapies mais qui repose aussi beaucoup sur la notion d’élargissement de la conscience : elles considèrent le chemin d’évolution intérieure comme un déploiement de conscience qui, dans un même mouvement, éclaire l’archaïque et ouvre l’accès au spirituel. Elles proposent ainsi des expériences en état de conscience élargi : relaxation, méditation, transes diverses, techniques de souffle (comme la Respiration Holotropique), …

L’anthropologie transpersonnelle est également basée sur la relation, l’interdépendance, l’interconnexion : l’être humain est perçu dans une globalité qui inclut les cellules, le corps, l’énergie, l’histoire personnelle et l’histoire collective ainsi que la dimension sacrée de l’existence.

Les thérapies transpersonnelles enrichissent la psychothérapie dans deux directions principales : la revalorisation du spirituel et le ré-enchantement de la nature. Sans être attachées à aucune voie particulière, elles offrent un chemin qui embrasse la psychothérapie de l’ego et l’ouverture du champ de conscience dans un processus au-delà de l’ego, vers une vie plus entière, plus profonde, une spiritualité incarnée.