header-temoignages-n2-jeunes

J’avance sur mon chemin, j’essaie de prendre soin de moi.
Je commence à faire part de mes désaccords et ma colère à mon copain (ce qui l’a pour le moins surpris). Ca reste difficile, mais j’y arrive tout doucement, et je suis fière de moi. Je dois bientôt voir mon ancienne meilleure amie, on verra si je ferai preuve d’autant de courage avec elle.
Sinon en ce moment je m’interroge beaucoup sur comment lâcher prise. Car je sens que je retiens beaucoup, et que ça me bloque dans la vie, avec les autres, au théâtre, à la danse, … Ce n’est pas facile de me libérer de toute la pression que je me mets.

Je t’embrasse bien fort, ainsi que Manu

Silène 20 ans

Le retour a été difficile mais je suis en tout cas ravi d’avoir pu ressentir, ne serait-ce qu’un weekend, la chaleur humaine de quand on se sent en phase avec les gens. Je crois que c’est la première fois de ma vie où je me suis senti bien dans un groupe; ça me donne beaucoup d’espoir et d’optimisme pour la suite. En tout cas j’espère bien, à l’occasion, repasser un weekend  avec tout le monde à Ruffieu!

Merci encore

Mathieu

Pour moi tout va bien depuis le stage. C’était très intéressant pour moi, autant l’effet groupe et partage, que la respiration en elle-même. Ca a très bien représenté les problématiques actuelles sur lesquelles je travaille, et j’y ai vu des confirmations de ce que je sentais comme presque résolu.

Bref un bilan très positif et enrichissant !

Je vous embrasse,

Dorothée 23 ans

Cela fait bientôt 3 semaines depuis le stage, et je comprends bien pourquoi vous nous avez invités à ne pas prendre de décisions importantes dans nos vies dans ce laps de temps, car je suis passée à travers tous les états 🙂 La grande moyenne étant foncièrement positive car j’ai vraiment eu le sentiment de me reconnecter avec moi-même et de m’autoriser à m’écouter davantage. Ma rencontre avec d’autres jeunes a été également très forte et ces liens me font beaucoup de bien.

Manon 29 ans

L’après stage a été super, j’ai eu beaucoup de temps pour être avec moi et mon vécu du weekend. Cela m’a fait beaucoup de bien aussi dans le contexte de mon départ en voyage, me donnant de la confiance, du courage, de l’énergie et de l’envie.

Je sens aussi que mes trois stages ont chacun apporté quelque chose de structurel chez moi que j’arrive à percevoir. C’est une sorte d’ouverture, de présence, de sensibilité et de bien être au fond de moi, une grande richesse !

Félix 23 ans

« Moi aussi je ne peux pas oublier ce week end qui a été pour moi très bénéfique…je prends le temps de vivre quitte a en faire moins… 
Je pense que je vais très probablement venir au stage prochain!!!

J’ai très envie d’en refaire un, et rien que l’idée que ça va être possible me fait sourire et chaud au cœur… »

Sébastien 18 ans

« Je n’arrive pas toujours a voir distinctement ce qui a changé mais ce que je suis sure c’est que je me sens déjà plus a l’aise dans mon corps même si il me reste a y être vraiment bien et a m’accepter entièrement!!!Je me sens aussi un peu mieux dans mes relations : je prends moins contre moi les choses même si ca m’arrive encore mais moins!!! »

Mona 16 ans

Tout d’abord, je tenais à vous informer que nous sommes bien rentrés hier soir après un merveilleux weekend.
Je ne vous remercierai jamais assez pour ce que vous me permettez d’accomplir à Ruffieu. J’ai une nouvelle fois le sentiment d’avoir trouvé le courage d’affronter mes peurs les plus profondes grâce à votre accompagnement. Je me suis surpris moi-même et offert, par la même occasion, l’opportunité de découvrir un jeune homme dont je n’aurais jamais soupçonné la sensibilité.

Dennis 26 ans

Je prends l’occasion de ce mail pour vous dire que je suis bien rentré et que je vais bien, ce stage m’a encore fait l’effet d’un bouffée d’air frais, régénérant, reposant et coupant avec la routine monotone de ma vie quotidienne. Je vous embrasse fort tous les deux, il me tarde de vous revoir.

Fabian

Je me rends compte que ça faisait longtemps que je n’avais pas passé une journée comme ça où j’ai vraiment l’impression d’exister. Tout ce respect, ce partage, cette ambiance. je crois que ça m’a touchée et je vous en remercie, ça m’a fait un énorme bien en fin de compte. même si je me pose encore beaucoup de questions, je me sens mieux et plus légère.

Lisa

Je respire bien mieux depuis cette respiration et elle m’a soufflé sur des courants d’air qui me portent et m’emportent vers d’autres aérations. Continuez de gonfler des poumons… Je vous transmets des forces et du courage à tous les deux. Portez vous bien…

Jules

Tout va bien et je ne suis plus aussi triste.
Je ne me questionne plus éternellement avant d’entrer en lien avec les autres.
J’ai pleuré dans les bras de maman en rentrant et dis qu’elle exigeait beaucoup de moi et que moi aussi des fois j’exige trop de moi même et c’est douloureux. Donc j’ai appris a moins exiger de moi même et je sais parfois refuser quand c’est trop.
J’ai pris conscience que je n’aimais pas les sciences et que j’ai vraiment une affinité particulière avec les arts appliqués,la philosophie et même le contact social!!
Je me sens encore plus en décalage avec les autres, ayant trop conscience de mon « awarness and love with the world » mais cela ne me dérange pas, donc j’ai décidé qu’un jour je ferai un site ou une assos avec des gens en besoin de discuter du monde, de sa beauté et d’eux-mêmes par rapport au monde.
Je n’ai pas réussi à pleurer dans les bras de mon père, à m’expliquer, à montrer ma sensibilité (trop peur de le blesser mais je sais qu’en faisant ca je me blesse moi même).

Pour ceux qui n’ont jamais fait de respire, une respire est toujours le début ou une découverte, l’aboutissement de quelque chose »

Maat

voila maintenant 2 ans que j’ai decouvert ces fabuleux we à Ruffieu, que j’ai rencontré de nombreuses qui m’ont aidé à parcourir mon chemin.
Aujourd’hui je ne participe plus, pour le moment, à ces we car j’ai comme l’impression d’avoir abouti à quelque chose, etre arrivé à une finalité.
Mon chemin a ete difficile et tortueux, mais aujourd’hui je me sens enfin epanouie.
La premiere fois que j’y suis allée je n’avais aucune idee d’où cela allait me mener, et mes les autres fois, jamais je n’y suis allée avec une idee precise de ce que je recherchais.
En tout cas ce fut une expérience enrichissante. J’ai l’impression d’avoir abouti à quelque chose, à une finalité. j’ai redecouvert les joies de vivre, le bonheur dans chacune des choses.
Je reviendrais tres probablement un jour ou l’autre faire des we, mais pour le moment je n’en ressens plus l’envi ni le besoin.

Merci à tous ceux qui ont croisé ma route et qui m’ont accompagné sur ce chemin et particulierement merci à Brigitte et Manu pour leur ecoute, leur comprehension et leur disponibilité!

Marine

Pour moi, ce fut un voyage en son sens le plus profond. Je me suis baladé dans mon corps presque physiquement, un peu comme si j’étais chaque cellule, chacun de ses organes.
Peut être que ce n’est qu’à partir de ce moment que je suis venu dans mon corps pour m’y installer de façon matériellement définitive. J’ai accepté ce corps comme le mien, comme étant celui dont je vais être l’hôte mon existence durant. j’en ai fermement empoigné les rênes, pris un appui solide, pieds aux étriers et en ma personne, j’ai parlé : « je mène ma vie. »

Jules

« Tout va bien et je ne suis plus aussi triste.
Je ne me questionne plus éternellement avant d’entrer en lien avec les autres.
J’ai pleuré dans les bras de maman en rentrant et dis qu’elle exigeait beaucoup de moi et que moi aussi des fois j’exige trop de moi même et c’est douloureux. Donc j’ai appris a moins exiger de moi même et je sais parfois refuser quand c’est trop.
J’ai pris conscience que je n’aimais pas les sciences et que j’ai vraiment une affinité particulière avec les arts appliqués,la philosophie et même le contact social!!
Je me sens encore plus en décalage avec les autres, ayant trop conscience de mon « awarness and love with the world » mais cela ne me dérange pas, donc j’ai décidé qu’un jour je ferai un site ou une assos avec des gens en besoin de discuter du monde, de sa beauté et d’eux-mêmes par rapport au monde.
Je n’ai pas réussi à pleurer dans les bras de mon père, à m’expliquer, à montrer ma sensibilité (trop peur de le blesser mais je sais qu’en faisant ca je me blesse moi même).

Pour ceux qui n’ont jamais fait de respire, une respire est toujours le début ou une découverte, l’aboutissement de quelque chose »

Marie

Il est vraiment difficile de replonger dans son quotidien après un tel weekend. Je ne pensais certainement pas en faire les frais ainsi, notamment dimanche soir et lundi où j’ai ressenti un spleen terrible, pas celui dans lequel on se complait, l’autre. J’avais peur d’être trop vulnérable psychiquement, le mardi pour travailler ; quand j’ai commencé mon premier entretien à 8h avec un patient en plus affreusement mal, quasi suicidaire, j’ai senti au fond de moi une énergie magnifique, des vibrations positives et un bien-être, une légèreté agréable. Depuis, j’ai une force, un élan vital, que je n’avais pas eus depuis longtemps. Voilà, j’avais envie de partager ces quelques lignes avec vous et j’avais aussi très envie de vous remercier encore.

Marion

Je voulais vraiment vous remercier profondément du travail que vous faites, c’est juste du divin tout cet amour que vous donnez. Je pourrais presque dire que vous faites des miracles… Je savais que l’amour c’était la clef de tous et cet amour était bien au fond de mon être et depuis tellement longtemps. Je ne voulais pas le voir, l’accepter, c’était très difficile, j’étais comme morte à l’intérieur de moi. Je n’avais pas trouvé ma place dans cette vie, j’avais tellement peur, je me cachais… Pour la première fois de ma vie, je me sens vivre à l’intérieur de moi et je suis libre. Je pense que j’ai énormément de choses à apprendre et à découvrir, car il y a à peine deux jours que je suis née.
Merci à tous. Tendrement.

Lilo

Depuis un certain moment je me renfermes, avec une perte de confiance envers les autres et moi-même.
Avec cette journée, j’ai été pas mal chamboulé, de me retrouver comme j’étais il y a quelques années en arrière…
Du fait de la journée, un lien c’est crée ou re-crée, comme je n’en avais pas ressenti depuis…
Le chemin m’est en partie dévoilé grâce à vous, et je sens qu’il m’apportera beaucoup de le parcourir!

Hadrien

Depuis la fin du stage, je me sens mieux, même si au début j’ai eu beaucoup de mal à me replonger dans mes études et à reprendre ma vie. Rufieu me manque beaucoup, j’ai trouvé magnifiques la complicité et la confiance qui se sont installées en très peu de temps au sein du groupe, l’expérience que j’y ai vécue m’a beaucoup aidé à mieux montrer mon affection à mes parents et à ma sœur et à commencer à accepter cette vie qui s’ouvre devant moi.

Etienne