Contacter Brigitte

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre message

Aujourd’hui :

Brigitte Chavas pratique la psychothérapie transpersonnelle. Elle est aussi gestalt-thérapeute, relaxologue, formatrice et superviseure. Elle anime des groupes de développement personnel et de psychothérapie (depuis 1988). Elle intervient dans différentes formations professionnelles (depuis 1994), essentiellement des formations à la thérapie transpersonnelle (depuis 2004), au coaching (depuis 2011) et à la relaxothérapie (depuis 1995). Elle supervise des professionnels de la relation d ‘aide à Paris, Lyon et Genève.

Auteure de nombreux articles et co-auteure de :

bullet « Guérir l’ego, révéler l’être » paru en 2010 chez Trédaniel,

bullet « Manuel de psychothérapie transpersonnelle », préfacé par Stanislav Grof et paru chez Dunod Inter Editions en 2011.

A paraître : « Psychothérapies et spiritualités », Collectif, Editions Le Relié

Formations :

Pratiquante de taiji-quan pendant 30 ans, Brigitte est formée aux pratiques de détente et de communication, diplômée en Gestalt-Thérapie, formée à la psychologie spirituelle avec Richard Moss et à la Respiration Holotropique et l’Animathérapie. Elle a eu la chance, en plus de ses formations de base, d’être enseignée par Stanislav Grof, Morgan Goodlander, John Welwood, Jack Kornfield et Jean-Yves Leloup.

Elle est titulaire du CEP (Certificat Européen de Psychothérapie) et de l’ECTP (European Certificate of Transpersonal Psychotherapy) et membre individuel de la FF2P (Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse), de l’EAGT (European Association of Gestalt-Therapy), de la FIR (Fédération internationale de Relaxologie) et de la FF2S (Fédération Française de psychosomatothérapie et somatothérapie).

Parcours professionnel :

Animée dès l’enfance par son intérêt pour la relation et le mouvement, Brigitte adolescente se lance avec passion dans la musique et l’animation, très impliquée dans les mouvements associatifs. Elle fait aussi du théâtre, de la danse, du clown jusqu’à découvrir vraiment l’importance du corps dans son coup de cœur pour le Taiji Quan alors qu’elle a 27 ans. Elle fait de nombreux stages de Taiji en France et plusieurs séjours en Chine auprès de Monsieur Gu Mei Sheng qui enseignait à Shanghai et lors de ses voyages en France. Passionnée pour cette pratique holistique, elle pratiquera pendant 30 ans et commencera à enseigner en 1988 pour 10 ans. Cet enseignement lui démontre rapidement l’importance de la détente pour le corps, le cœur et l’esprit.

Elle suit alors une formation de relaxologue auprès de l’école Istheme, peut débuter un travail de relaxologue en plus de l’enseignement du Taiji et arrêter son travail d’enseignante à l’Education Nationale. Elle donne des cours pour ainés, adultes, adolescents, enfants et des journées ou stages Corps/ Expression pour tous âges de 7 à 85 ans… et elle débute un travail en cabinet. De 1988 à 2001, elle organise et anime avec son mari, Jacques Bardot, musicien et spécialiste de la voix de nombreux stages Corps et Voix dans la région Rhône-Alpes et en France. Elle devient également formatrice en gestion du stress, techniques de détente  et communication : entreprises, hôpitaux, petites et grandes écoles (Ecole centrale Paris), lycées, …

Dans le même temps, elle va suivre différentes formations professionnelles en psychothérapie dont l’EPG (Ecole Parisienne de Gestalt) et l’IRETT (Etudes en Psychothérapie Transpersonnelle) où elle obtient des diplômes de 3e cycle. Dès 1997, elle co-anime des séminaires de psychothérapie transpersonnelle essentiellement en France et parfois à l’étranger : Liban, Roumanie, désert sud-tunisien, la plupart organisés autour d’expériences de Souffle.

Habitée par son goût de la transmission, l’attention au présent, au corps et à la relation restent ses valeurs principales, dans le respect de l’interdépendance, et une recherche de cohérence et d’écologie personnelle et collective.

Pour plus de vie, plus d’amour, plus de conscience, plus de liberté.

« Il faut commencer par éprouver ce qu’on veut exprimer. »

(Vincent Van Gogh)